Manifestation du 16 février

Une personne a été arrêtée. Elle a refusé la comparution immédiate lundi et passera devant le tribunal le 11 mars, pour « rébellion » et « refus de signalétique ». Sous contrôle judiciaire.