Manifestation du 9 février

Trois personnes ont été interpellées le soir après la manif. Deux ont été relâchées sans suite, la troisième a écopé d’un rappel à la loi pour « outrage ».